• Istamboul

    Istamboul 

     

    Je n'avais sans doute pas choisi la meilleure période pour découvrir cette grande métropole turque d'environ 15 millions d'habitants .

    Une opportunité s'était présentée en ce mois de décembre et il fallait la saisir ... La météo eût pu montrer quelque indulgence , mais comme tu peux le constater sur la photo ci-joint , la semaine fut froide , ventée  humide .

    Ce jour là , j'apparus  bien nourri ( rire) alors que je suis plutôt filiforme ...mais je n'avais pas lésiné sur les épaisseurs !

     

     

    IstamboulA l'origine , de cette ville , on ne connaissait que le nom de Bysance .

    Puis ce fut Constantinople...De nos jours ( enfin depuis 1930) on ne connaît qu'Istamboul ,installée à cheval sur le détroit du Bosphore ,donc tiraillée entre 2 continents , l'asiatique et l'européen .

    En fait , Istamboul ,principal centre culturel et économique du pays ,est considérée comme européenne car la ville historique est installée sur la rive occidentale du détroit .

  • 5.Istamboul      /Küçük Ayasofya Caii

     

     

       

     

    J'ai renoncé à compter le nombre de mosquées que j'ai pu visiter à Istamboul.

     

     

     Cette charmante église doit son nom turc de " petite Sainte -Sophie" à sa ressemblance avec la basilique St Sophie que je te présenterai plus tard .

     

    Commencée par Justinien , en 527 , la première année de son règne , elle fut l'un des plus importants sanctuaires byzantins avant d'être convertie en mosquée au 16ème siècle.

     

    Très discrète , au fond d'une cour on l'apprécie d'autant plus qu'elle se trouve éloignéede l'agitation urbaine .

     

     

     

    5.Istamboul      /Küçük Ayasofya Caii

    Pour entrer , ici , c'est l'usage dans la religion , il faut ôter ses chaussures.

    5.Istamboul      /Küçük Ayasofya Caii

    A l'intérieur , au marbre très présent , on est gagné par la sérénité que dégage le lieu .

    5.Istamboul      /Küçük Ayasofya Caii

    Dommage qu'à l'intérieur les mosaïques d'origine aient depuis longtemps disparu .

    5.Istamboul      /Küçük Ayasofya Caii

    Au plafond , une jolie coupole .


    1 commentaire
  •  

    Istamboul - En baguenaudant  /2/

    En ce mois de décembre , j'étais frigorifié , les commerçants aussi qui travaillaient sur ce bateau à tous vents . Un bon casse-croûte au poisson m'a remis d'aplomb!

    Istamboul - En baguenaudant  /2/

    De toutes les façons , en marchant le long des rues , tu es certain de trouver toujours quelque chose à manger !

    Istamboul - En baguenaudant  /2/

    Istamboul - En baguenaudant  /2/

    tu trouves même des marchandes de galettes ( presque ) à la mode de chez nous ! mais , à la vérité ,on dirait plutôt des pizzas !

    Istamboul - En baguenaudant  /2/

    4- Istamboul - En baguenaudant  /2/

    Si tu cherches de la couleur , tu peux aussi en trouver .

    4- Istamboul - En baguenaudant  /2/

    Et si tu as soif , sers toi , c'est gratuit . Et le gobelet est même offert ... remarque la méfiance demeure quand même !


    1 commentaire
  • 3-en baguenaudant à travers la ville /1/

    Comme partout , tu es sans cesse invité à te nourrir !

    3-en baguenaudant à travers la ville /1/

    Oh  ,ça me rappelle certaines marches du quartier Montmartre à Paris!

    3-en baguenaudant à travers la ville /1/A Istamboul , y'a aussi des ruelles étroites , comme dans le vieux St Quay-Portrieux!

    3-en baguenaudant à travers la ville /1/

    Même en ce mois de décembre humide les commerçants avaient sorti leurs marchandises.

    3-en baguenaudant à travers la ville /1/

    Et des poêles , en veux-tu , en vois-là ...

    3-en baguenaudant à travers la ville /1/

    Classique : du bric à brac !

    3-en baguenaudant à travers la ville /1/

     ... Près du pont de  Galata , au bord du Bosphore , j'avais  trouvé un bateau-commerçant où l'on vendait  des sandwiches au poisson .

    3-en baguenaudant à travers la ville /1/

    Mais il y avait aussi cette proposition de pain-gâteau traditionnel .      Alors  ?    J'ai commencé par le poisson et fini par la friandise !

     


    1 commentaire
  • On ne compte plus les hôtels à Istamboul , tant la ville , très ouverte sur le tourisme ,offre de multiples possibilités de logement.

    Pour ma part j'avais aisément trouvé  de quoi me satisfaire dans le quartier touristique de Sultanahmet .

    .Car j'avais fait le choix de découvrir la "perle du Bosphore" en libre visiteur .

    Quand tu arrives dans une ville que tu ne connais pas ,que faire d'abord ? filer à l'office du tourisme .

    Y prendre  le maximum possible de documentations  .

    La population turque est charmante , aimable et pendant la semaine de mon séjour je n'ai eu qu'à me louer des attentions que l'on manifestait à mon égard .

    J'ai d'abord " mussé" dans "mon" quartier .C'est là que se trouvent les hôtels de moyen gamme , des hôtels très colorés pour la plupart , au charme indéniable des maisons anciennes en bois .

    2- Istamboul / des hôtels très européens !

    2- Istamboul / des hôtels très européens !

    2- Istamboul / des hôtels très européens !

    2- Istamboul / des hôtels très européens !

    2- Istamboul / des hôtels très européens !

    Parfois , près de ces hôtels,il arrivait que je croise une autre réalité de la ville ...

    2- Istamboul / des hôtels très européens !

    Mais la promenade continuait et revenait une jolie façade !

    2- Istamboul / des hôtels très européens !

    2- Istamboul / des hôtels très européens !

    2- Istamboul / des hôtels très européens !

    2- Istamboul / des hôtels très européens !

    2- Istamboul / des hôtels très européens !

     


    4 commentaires
  • 1-Le marché aux poissons.

    Nous sommes ici , tout près du centre de la ville . On y observe  l'embarcadère d'où partent de nombreux bateaux-navettes  à la conquête du Bosphore et de ses différents petits ports.

    1-Le marché aux poissons.

    J'ai renoncé à compter toutes les mosquées de la ville - je ne les ai sûrement pas toutes vues d'ailleurs- . Celle-ci , éclairée la nuit,se trouve en face du pont de Galata et  fut achevée en 1663 sous le nom  de Yeni Camii ( la nouvelle mosquée).

    1-Le marché aux poissons.

    1-Le marché aux poissons.

    Quand la nuit commence à tomber , peu à peu c'est l'illumination du plus bel effet .

    1-Le marché aux poissons.

    Chaque soir,sous le pont de galata , c'est le même rituel avec un marché aux poissons très attendu par les riverains .

    1-Le marché aux poissons.

    1-Le marché aux poissons.

    1-Le marché aux poissons.

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique